Sexualité gay
SANTÉ ET SEXUALITÉ GAY AU QUOTIDIEN
SEXUALITÉ GAY > MST > LA SYPHILIS
SEXUALITE GAY
 
MST (SIDA & autres) MST (SIDA & AUTRES)
À l'heure actuelle, les infections sexuellement transmissibles (MST) sont plus nombreuses que jamais.
Adoption homosexuelle L'ADOPTION HOMOSEXUELLE
Les notions de mariage et d'adoption chez les homosexuels sont rassemblés sous une seule et même bannière.
Kamasutra gay KAMASUTRA GAY
Qui a dit que le kamasutra n'était pas pour les gay ? Et bien détrompez-vous tous ! Top 10 des positions sexuelles !
Rencontre gay RENCONTRE GAY
Sélection de profils d'hommes gay dans votre région pour discuter ou faire des rencontres amoureuses ou sexuelles.
Draguer un mec DRAGUER UN MEC
Pour ceux qui ne sont encore qu'aux balbutiements de leur expérience de drague et qui ne savent pas trop comment s'y prendre avec la gent masculine.
Mythes homosexuels MYTHES HOMOSEXUELS
Les mythes et les idées reçues concernant l'homosexualité ont la vie dure au sein de notre société.
Mariage gay MARIAGE GAY
Le mariage entre personnes de même sexe est un sujet qui fait couler beaucoup d'encre depuis les années 1950.
 
Syphilis LA SYPHILIS
La syphilis est une maladie vénérienne causée par une bactérie du nom de tréponème pale. Le diagnostic de cette infection doit absolument aboutir à une déclaration et à un traitement spécifique.

DESCRIPTION:
La Syphilis également appelée «vérole» est une MST causée par une bactérie que l’on nomme le tréponème pâle (Treponema pallidum) et peut toucher tout le monde mais, on la remarque plus particulièrement chez les hommes dans la trentaine soit, entre 30 et 39 ans. Même si l’infection a connu une baisse pendant plusieurs années, les autorités de la santé constatent toutefois une hausse significative dans plusieurs grandes villes importantes. (Paris, Montréal, New York, Amsterdam etc...) Très contagieuse, on la guérit facilement mais, à condition de bien la diagnostiquer! En effet, elle donne du mal à l’ensemble du corps médical quand vient le temps de la détecter, puisqu’on la nomme la grande imitatrice à cause des symptômes similaires à d’autres maladies que peuvent ressentir les personnes qui en sont infectées. Non traitée, elle peut s’avérer grave voir même mortelle dans les cas extrêmes.

CAUSES:
Un comportement sexuel inadéquat est en lien direct avec le risque d’attraper la syphilis. Transmissible par relations sexuelles non-protégées (anales, orales, ou vaginales) ou par des relations avec de multiples partenaires, elle peut malheureusement se transmettre également par l’utilisation de drogues injectables (seringues) ou dans de très rares cas, par un simple baiser. On note une interdépendance importante entre la syphilis et le VIH puisque la présence d’un ulcère génital au stade primaire de l’infection, peut accroitre le risque de transmission de ce dernier.

SYMPTÔMES:
Le temps d’incubation peut varier jusqu’à une centaine de jours après un contact sexuel avec une personne infectée. Il arrive que les symptômes soient confondus avec une autre MST ou encore qu’ils ne se manifestent tout simplement pas mais, lorsqu’ils le font, ils se manifestent en trois phases bien distinctes.
- Stade primaire: Une ulcération superficielle (chancre) non douloureuse fait son apparition sur le site d’introduction du microbe (bouche, vagin, anus, pénis). Même si le chancre est non douloureux en tant que tel, une enflure des ganglions peut survenir. La propagation du virus se fait par un contact direct avec ce bouton. À noter que la guérison du chancre se fait souvent de façon spontanée et sans médication après 1 ou 2 mois mais, la personne infectée demeure hautement contagieuse.
- Stade secondaire: Si non traitée au stade primaire, la syphilis continue d’évoluer et des rougeurs peuvent apparaitre sur la peau, les mains, les pieds ou les muqueuses de même qu’une grande fatigue accompagnée de fièvre. Des maux de tête ou douleurs musculaires peuvent aussi être constatés de même qu’une perte de cheveux potentielle. Une fois de plus, les symptômes peuvent disparaitre d’eux-mêmes et sans traitement mais la maladie se trouve dans une période latente pouvant durer jusqu’à une trentaine d’années.
- Stade tertiaire: Si non traitée, la personne atteinte qui en arrive à ce stade-ci, s’expose à de graves complications atteignant le système cardiovasculaire et/ou neurologique pouvant entrainer la mort.

TRAITEMENT:
Généralement, après un prélèvement du chancre ou encore par un dépistage sanguin, le médecin prescrit un traitement à la pénicilline approprié au stade de la maladie par injection intramusculaire ou non. Dans le cas d’une personne allergique à la pénicilline, d’autres antibiotiques seront donnés. Une personne atteinte du VIH devra recevoir un traitement beaucoup plus adapté à sa condition. Il est recommandé de faire des examens du sang à tous les six mois pour une période de 2 ans pour s’assurer d’une guérison totale.

PRÉVENTION:
Même si l’utilisation adéquate du préservatif lors de vos échanges sexuels s’avère une bonne précaution, cela n’enraye pas complètement les risques de contracter la syphilis puisqu’elle ne s'attrape pas uniquement par pénétration complète et, qu’un simple contact de bouche à bouche ou par un contact oral-génital peuvent suffire à s’exposer dangereusement à la transmission du microbe. S’abstenir de pratiquer une quelconque activité sexuelle si l’un ou l’autre des partenaires a un ulcère, bouton ou rougeur et consulter un médecin. Évitez également l’échange de seringues. La meilleure prévention consiste à limiter le nombre de partenaires ou à les trier soigneusement et en hésitant pas à leur imposer un test de dépistage préalable à une relation sexuelle avec vous.

* A NOTER: La période de latence pouvant s’éterniser sur 3 décennies, il est recommandé de consulter fréquemment un médecin pour effectuer des tests de dépistage si vous jugez que votre comportement sexuel est risqué.


SEXUALITÉ GAY > MST > LA SYPHILIS
Copyright © SEXUALITE GAY - Toute reproduction meme partielle, strictement interdite